Du Missouri à la Sarine

17 avril 2012

Israël 3è partie: Désert du Negev, En Avdat, Cratère de Ramon

En ce 3è jour de "vacances" (!), nous partons de nouveau à potron minet pour aller dans le Sud du pays, dans le désert du Negev. Nous nous arrêtons de nouveau en route, dans une oasis, pour y prendre un petit déjeuner délicieux. Puis la route continue plein sud, en direction du Canyon En Avdat, juste après le kibbutz dans lequel Ben Gourion, après avoir été premier ministre, a travaillé d'arrache pied à faire reverdir le désert. 

Comme je l'ai mentionné dans les posts précédents, il y a du monde dans les endroits touristiques. Etre en vacances en Israël pendant cette période correspond un peu à aller au ski pile pendant les vacances de février! Mais tant pis, nous arrivons sur place assez tôt pour profiter d'un calme relatif. Nous partons à pied, bouteille d'eau à la main, dans le canyon En Avdat. La roche est très claire, et on voit toutes les strates, c'est magnifique. Au bout du chemin, une espèce de piscine naturelle. Dommage, la baignade est interdite, car il fait vraiment chaud! (mais en même temps, heureusement, l'endroit deviendrait inaccessible autrement...). Notre groupe se sépare, vertige oblige, et certains vont voir "plus haut" le paysage. Je reste avec Fiston et la fille de nos amis...P1040269 

P1040266

Fiston commence à être peu bien. Il ne supporte pas bien les médics antiallergiques, est déçu du désert (il imaginait les dunes de sable!), a trop chaud, ne supporte pas le soleil... rien ne va. 

P1040276

Le fond du cratère de Ramon vu depuis le haut de la falaise, à Mizpe Ramon.

De retour à la voiture, nous partons plus au sud encore, voir le cratère de Ramon. Ce cratère n'a pas été créé par une météorite mais s'est formé suite à diverses explosions volcaniques préhistoriques. Il est immense, a une forme de coeur allongé, et mesure une quarantaine de km de long, entre 10 et 20 de large, pour une profondeur de 500m! En son centre, une colline "du charpentier" nous montre une curiosité géologique, des formes prismatiques qui se sont faites dans la roche avec les différences de températures massives. Pour en savoir plus, lisez ce lien

13 avr1

Nous rentrons chez nos amis (environ 2h, 2h30 de route) en reprenant la direction du Nord... et en faisant gaffe aux chameaux (pour rire... ces bêtes ne sont plus utilisées en Israël que pour les touristes, mais nous n'avons pas fait de tour sur leur dos, par solidarité avec Fifille, qui doit porter son corset pour encore 6 bonnes semaines)

P1040302

 

Posté par cajak à 12:41 - Commentaires [1]
Tags : ,

16 avril 2012

Israël, deuxième partie: Akko et Haifa

Notre ami Tzachi a un point fort: il est un excellent guide et aime jouer ce rôle. L'inconvénient, c'est qu'il faut se lever tôt pour voir tout ce qu'il veut nous montrer! Il faut aussi savoir que cette semaine est une semaine de fériés en Israël. Les enfants sont en vacances scolaires, et bien des entreprises ont fermé. Les 7 mio d'habitants du pays sont donc en quête d'activité, de sortie, de visites, et les routes sont très vite encombrées. On s'en rendra compte encore davantage lors de notre sortie à Jérusalem (d'ici quelques jours ;)!). Nous sommes souvent partis avant le ptit déj, et l'avons pris en route... ce qui est une chouette manière de faire, j'ai trouvé.

Nous partons donc au lendemain de la grande fête familiale vers 8h (après avoir décidé de laisser Tal dormir, elle n'est rentrée qu'après minuit de son urgence hospitalière) direction Akko, ou Saint Jean d'Acre. Je vous laisse lire les informations que vous cherchez au sujet de cette ville inscrite au patrimoine de l'UNESCO, car d'autres ont écrit bien mieux que moi l'histoire passionannte de cette ville, et qu'il serait bien au-dessus de mes capacités d'en faire un résumé. Nous arrivons à bon port (littéralement ;)!) vers 10h, après avoir aussi fait une pause ptit déj sur les flancs des Mt Carmel, espèce d'épine dorsale d'Israël. 

Image 1

Nous avons donc déambulé dans les ruelles de la ville, dans le souk, faisant le plein de délicieuses pâtisseries genre backlavas, ou nougats en tous genres. Comme sa grande voisine du sud Haifa, et celle encore plus grande, plus au sud encore, Jérusalem, Akko vit de manière bigarrée, avec un mélange pacifique et chaleureux de juifs et d'arabes (qui sont israéliens*, donc).

P1040192

La grande mosquée de Jezzar Pasha qui date du 18è siècle, période ottomane

P1040194

Le marché arabe, des épices, des nougats, des poissons frais, des fruits et légumes... 

P1040196

P1040197 P1040198

P1040200

La place de Venise, "campanile" (1909) du caravansérail Khan al-Umdanconstruit en 1784 sur les ruines d'un bâtiment des croisés

P1040206 P1040207

P1040205

Un tunnel a été découvert il y a une vingtaine d'années (seulement!), qui semble avoir été construit au temps des Templiers, pour leur offrir une fuite vers la mer.

P1040209 

Eglise St.John (1732), construite sur une église des Templiers

P1040214

Promenade sur les remparts: au loin, on devine les monts Carmel, et Haifa

P1040221

P1040225

Les Sultans et ottomans avaient créé un Hammam...  et on y raconte que les juifs venaient guigner ce qui s'y passait par les trous du toit!

Après notre visite de Akko sur et sous-terraine, nous avons repris la voiture en direction d'Haifa, grande ville portuaire, lieu des Jardins suspendus Bahaï, mausolée pour le fondateur de cette religion. Ils sont magnifiques et impressionnants, immenses, considérés comme une 8è merveille du monde... et invisitables sauf si l'on souhaite avoir une visite guidée accompagnée d'un lavage de cerveau!

P1040249

Nous terminons notre sortie du jour par un moment à la plage, juste après Haifa. Il fait bon, et beau, c'est pur délice.

Image 3

*la géopolitique du Proche-Orient est vraiment complexe et offre un réel camaïeu de gris. Ne comptez pas sur moi pour l'expliquer ici. Ce que j'ai retenu, c'est que rien n'est tout noir ou tout blanc comme on cherche parfois à nous le faire penser dans la presse occidentale. Il faut savoir que si la grande majorité des Israéliens est juive, environ 15% des Israéliens sont Arabes, musulmans. Vous pourez en savoir plus en ouvrant ce lien. Certains vivent dans des villes/villages "bien à eux" (i.e. ils y sont fortement majoritaires, voire il n'y a pas d'autre communauté locale), et d'autres vivent dans des villes avec d'autres communautés, avec un taux de "mélange" plutôt bas, mais de cohabitation harmonieuse.

C'est donc le cas de Akko, Haifa, et de Jérusalem entre autres. Il y a aussi des frontières intérieures (triple hélas, c'est d'un triste...), concrétisées par la construction de ce Mur, et qui sépare les populations arabes palestiniennes (donc non-israéliennes) des Israéliens. Compliqué n'est-ce pas? Les territoires Palestiniens sont relativement autonomes, leurs habitants ont pour la plupart des passeports jordaniens, mais ils sont sous "juridiction" de l'armée israélienne. 

Posté par cajak à 15:10 - Commentaires [3]
Tags : ,
14 avril 2012

Israël 2012 première partie

C'était décidé, suite à la visite l'été dernier de nos si chers amis rencontrés à St. Louis il y a presque 7 ans, nous allions aussi aller les trouver! Easyjet ayant maintenant aussi des vols directs pour Tel Aviv, leur nouvelle maison ayant été pensée exprès pour recevoir des visites (!), nous n'avions plus d'excuse. Il faut dire que le Proche Orient (et le Moyen aussi) m'a toujours attirée, et que j'étais donc convaincue d'avance de faire ce voyage. Il fallait cependant encore convaincre Mr, moins chaud à l'idée d'aller dans un pays qui vit en permanence avec une épée de Damoclès sur la tête.

Nous avons été chaleureusement accueillis par nos amis, dans leur magnifique maison habitée depuis 3 mois seulement. Un jus d'oranges du jardin, du hummus et des légumes dans des pains pita malgré les prescriptions liées à la fête de Pessah (la Pâque Juive*) pile le jour de notre arrivée nous ont tout de suite mis dans l'ambiance!

Image

Et comme il s'agissait donc d'un jour de fête, de la plus grande fête en Israël (comme notre Noël à nous, au niveau des retrouvailles de famille), il y avait un souper familial chez les parents de notre amie, qui ont eu la générosité de nous inviter aussi. Nous avons découvert tout un cérémonial de mets spécifiques, le Seder. En ce jour qui correspondait au Vendredi Saint, j'ai trouvé ce rituel particulièrement éclairant en relation avec les traditions chrétiennes: on romp les Matzos à un certain moment, les coupes de vin ont aussi une signification...  Puis la vie étant ce qu'elle est, Tal, notre amie, a dû quitter précipitament la soirée pour aller stopper une hémorragie post césarienne dans l'hôpital où elle travaille...

 

Et dès le lendemain, levés à potron minet chaque jour ou presque, histoire de profiter de routes non engorgées.... Suite au prochain épisode!

* on a de la peine à y croire, venant d'un pays laïc comme la petite Suisse, qu'il y ait une INTERDICTION de vendre des produits contenant de la levure ET de la farine de blé pendant une période de 10 jours de Pessah. Cette fête célèbre la fuite d'Egypte, la libération du peuple juif, alors qu'ils n'avaient pas eu le temps de faire le pain. Pendant cette période, on nettoie la cuisine de toute trace de farine de blé, de levure. On ne mange pas de pain, mais des galettes, les Matzos. Tout doit être super kocher. Les gens qui ne sont pas religieux (apparemment tout de même une bonne majorité) font des réserves de pains pita qu'ils congèlent, ou vont s'approvisionner dans les villages arabes, non tenus à ce genre de restriction. Les restaurants n'ont pas le droit non plus de vendre des produits comme le pain, de la pizza, des pâtes... et soit adaptent leurs menus en conséquence, soit ... paient les amendes, se disant que le profit est plus important que la perte. Nous avons mangé "non kocher" tous les jours, comme nos amis. Mais un soir, où des amis de St. Louis sont venus nous voir, les gâteaux et cakes offerts étaient kocher, par respect pour les personnes suivant les prescriptions (une seule famille sur les 6 présentes).

 

 

Posté par cajak à 18:20 - Commentaires [1]
Tags : ,
20 février 2012

Quelque chose d'amusant...

... comme les aventures de Tiggy, qui lit Harry Potter 4  avec Fiston!

P1020749

La table du petit déjeuner est très silencieuse habituellement: je ne m'y assieds pas, Fifille lit, et Fiston aussi maintenant! Après avoir lu (écouté plutôt, en anglais) et vu les 3 premiers HP, il s'est lancé dans la lecture du tome 4, en français. Le susucre sera évidemment de pouvoir regarder le film!

 

 Comment ça, j'ai triché avec la date??? Ben oui, c'est un des (seuls) avantages qu'offre Canalblog!!!!! 

Posté par cajak à 08:06 - Commentaires [2]
Tags : ,
19 février 2012

quelqueS choseS... en retard!!!!

Le temps file, c'est le début des vacances, et voilà que vendredi, le challenge m'est sorti de la tête, samedi, j'étais trop peu à la maison pour prendre le temps... je me rattrappe donc maintenant!

Quelque chose de NOUVEAU!

P1020740

Comme ce médaillon avec un quartz rose serti au fil plat, qui va être une de mes pièces d'examen pour le niveau suivant (Art Clay Instructor). J'ai encore 2 autres pièces à présenter, une bague et une broche dont les exigences sont très claires. J'y travaille encore ;)!

Quelque chose d'INATTENDU...

IMG_1107

Comme ces kayakeurs (?) saisis sur le Léman hier, alors que tant de gens venaient encore voir la glace qui avait figé les quais lors de la grande glaciation de la semaine précédente!

Inattendu aussi de voir un monsieur sortir du sauna installé à la plage de Nyon, et aller piquer une tête dans ce lac magnifique et calme! Il avait l'air si heureux!

Quelque chose de métallique...

IMG_1113

... comme ce poteau qui a plié sous la traction effectuée par le câble pris dans la glace.... Dans le port de Nyon...

 

Posté par cajak à 09:34 - Commentaires [0]
Tags :

16 février 2012

Quelque chose de ... désagréable!

De nouveau pas de photo pour "fixer" la chose désagréable... Ce n'est vraiment pas dans mon genre!

Mais Mr s'est blessé au pouce à ski lundi, et a dû se faire opérer aujourd'hui. Du coup, pas de ski pour lui la semaine prochaine... vacances de ski pourtant. Je préfère renoncer à partir à la montagne, alors qu'il aura(i)t des rdv de médecin, dont un où il s'est fait opérer. Nous aurions dû de toutes façons rentrer jeudi soir au plus tard. 

Je partirai au jour le jour, skier avec les enfants. Depuis la maison, où nous sommes quand même bien confortables! (et pis je pourrai certainement aussi voir mes copines de temps en temps!!!)

Et puis voilà!

 

Posté par cajak à 19:36 - Commentaires [2]
Tags : ,
15 février 2012

Quelque chose d'enfantin!

Je pense justement à mes deux chéris, mes deux enfants, qui se sont fait une belle séance "photo shooting" l'autre jour, mettant en scène "Tiggy" (en fait, l'orthographe juste, selon mon fils est "Tiguy"), une grosse balle de tennis reçue lors de la Davis Cup ce WE, et une raquette de tennis! On était dans l'ambiance!

P1020706

Tiggy a une vie propre, c'est fou... Fiston le met volontiers en scène dans toutes sortes de situations, qui semblent sorties tout droit d'un bon Calvin & Hobbes! Un vrai régal!

 

Posté par cajak à 10:11 - Commentaires [1]
14 février 2012

Quelque chose de... sensible!

comme... ma peau!*

P1020744

Barrière entre moi et le dehors, elle souffre passablement ces temps. Depuis l'été dernier, pour être précise, mais je n'irai pas plus loin dans la complainte et la description, car je travaille à la reconstruire, pas seulement au niveau physique. C'est pas évident, mais petit à petit... j'y crois!

*ben oui, c'est le dos de ma main. Pour une fois intact en hiver... mais je ne vais pas vous offrir en photo l'horreur des plages étendues atteintes... yaka imaginer, c'est suffisant... 

Posté par cajak à 17:31 - Commentaires [1]
Tags : ,
13 février 2012

Quelque chose d'...ADDICTIF!

Vous vous en serez bien doutés... me connaissant plus ou moins, de près ou de loin ;)!

P1020709

On a beau dire... pour moi "l'ordi" m'est avant tout une fenêtre sur le monde... Et ce n'est pas faute de sortir de chez moi! Je suis très accro à cet appareil (en grand ou en petit modèle!), qui me permettent de rester en contact avec les gens que j'aime!

Bon, je retourne à mon autre addiction: mes tulipes!!!

Posté par cajak à 12:45 - Commentaires [2]
Tags : ,
12 février 2012

Quelque chose d'ELECTRIQUE!

Mon fil de corps!

P1020707

A l'escrime, il sert à enregistrer les touches, transmettant l'influx venant de la pointe de l'épée à une machine qui sert à compter les points. Il est relié à l'épée directement, puis me remonte le long de la manche, le long du corps, et ressort de ma veste pour aller se brancher soit dans une boîte portable, soit sur un dérouleur de fil qui reste en bout de piste. Petite bête fragile, il mérite que l'on s'en occupe convenablement, au risque que les touches que l'on met à l'adversaire ne soient pas enregistrées!

Posté par cajak à 12:37 - Commentaires [1]
Tags : ,